semi-literate (mentalité)

notice en cours de traitement | métadonnées | fichier XML-TEI

Qualifie un état de mentalité dans lequel se trouve un individu ou un groupe lui-même dépourvu de la totalité des compétences scripturaires, vivant dans une société où l’écrit est d’usage courant mais où il ne se suffit pas totalement à lui-même et complète des paroles, gestes ou rites. La confiance en l’écrit est grande sans être aveugle. Dans les représentations de ce groupe, l’écrit oscille entre fonction mémoriale et d’accomplissement.

Bibliographie

  • MOSTERT Marco, « Forgery and trust », dans MOSTERT Marco, VAN RENSWOUDE Irene et SHULTE Petra (éd.),  Strategies of writing : studies on text and trust in the Middle ages. Papers from « Trust in writing in the Middle ages (Utrecht, 28-29 november 2002) Utrecht Studies in Medieval Literacy, Turnhout, 2008, p. 37-59.  |  Zotero
  • MOSTERT Marco, « Using and keeping written texts : Reading and writing as forms of communication in the Early Middle Ages », dans Scrivere e leggere nell’alto medioevo (Spoleto, 28 aprile-4 maggio 2011) Settimane di studio del Centro Italiano di Studi sull'Alto Medioevo, vol. 1, Spolète, 2012, p. 71-94.  |  Zotero

Métadonnées

Citer cette notice

Thomas Brunner, « Semi-literate (mentalité) », dans VOCES, Vocabulaire pour l’Étude des Scripturalités, Thomas Brunner (dir.), ARCHE EA3400 (Université de Strasbourg), édition électronique (2015-), 2019 (mise en ligne), 2019-04-30 (dernière mise à jour), <http://num.ea3400.unistra.fr/voces/notice/semi_literate_mentalite.xml>.

Statut

Notice en attente de validation par le conseil scientifique

Édition

  • Thomas Brunner
  • Thomas Brunner

Publication

Source

Historique

  • Mise en ligne (Thomas Brunner).
  • Mise à jour (Guillaume Porte). Modification de la structure XML.