scripturalisation

notice en cours de traitement | métadonnées | fichier XML-TEI

Phénomène de large diffusion de l’écrit dans une société. La scripturalisation ne consiste pas en l’introduction de l’écrit dans une société qui l’ignorait, mais dans la diffusion dans de très vastes secteurs de la société de pratiques de l’écrit jusque-là confinées au monde des élites. Elle se note notamment par le saut quantitatif, plus ou moins brusque, que l’on observe dans la production de documents écrits. Dans l’Occident médiéval, la première phase de scripturalisation généralement admise a eu lieu dans les décennies entourant 1100 avec le mouvement initial de la « révolution de l’écrit ».

Notices liées

Verschriftlichungsprozess (de) literalisation process (en) alfabetizzazzione (it)

Bibliographie

  • OESTERREICHER Wulf, « Verschriftung und Verschriftlichung im Kontext medialer und konzeptioneller Schriftlichkeit », dans SCHAFFER Ursula (éd.),  Schriflichkeit im frühen Mittelalter ScriptOralia, Tübingen, 1993, p. 267-292.  |  Zotero
  • CLANCHY Michael T., « Introduction », dans MOSTERT Marco (éd.),  New Approaches to Medieval Communication Utrecht Studies in Medieval Literacy, Turnhout, 1999, p. 3-13.  |  Zotero
  • MORSEL Joseph, « Du texte aux archives : le problème de la source », Bulletin du centre d'études médiévales d'Auxerre,  Hors série n° 2, 2008.  |  Zotero

Métadonnées

Citer cette notice

Thomas Brunner, « Scripturalisation », dans VOCES, Vocabulaire pour l’Étude des Scripturalités, Thomas Brunner (dir.), ARCHE EA3400 (Université de Strasbourg), édition électronique (2015-), 2019 (mise en ligne), 2019-04-30 (dernière mise à jour), <http://num.ea3400.unistra.fr/voces/notice/scripturalisation.xml>.

Statut

Notice en attente de validation par le conseil scientifique

Édition

  • Thomas Brunner
  • Thomas Brunner

Publication

Source

Historique

  • Mise en ligne (Thomas Brunner).
  • Mise à jour (Guillaume Porte). Modification de la structure XML.