meditative reading

notice en cours de traitement | métadonnées | fichier XML-TEI

Forme de quasi-littéracie mettant en jeu la mémoire du « lecteur », qui connaît par cœur un texte appris par l’entremise d’un lecteur comprenant (donc via l' aurality). Le lecteur-auditeur est capable de se remémorer le texte en utilisant comme outil mnémotechnique l’objet-livre (grâce aux éléments graphiques, à la mise en page, aux pièces décoratives...).

Bibliographie

  • ADAMSKA Anna, « "Audire, intelligere, memorie commendare” : attitudes of the rulers of Medieval Central Europe towards written texts », dans RANKOVIC Slavika, MELVE Leidulf et MUNDAL Else (éd.),  Along the Oral-Written Continuum. Types of Texts, Relations and their Implications Utrecht Studies in Medieval Literacy, Turnhout, 2010, p. 337-356.  |  Zotero

Métadonnées

Citer cette notice

Thomas Brunner, « Meditative reading », dans VOCES, Vocabulaire pour l’Étude des Scripturalités, Thomas Brunner (dir.), ARCHE EA3400 (Université de Strasbourg), édition électronique (2015-), 2019 (mise en ligne), 2019-04-30 (dernière mise à jour), <http://num.ea3400.unistra.fr/voces/notice/meditative_reading.xml>.

Statut

Notice en attente de validation par le conseil scientifique

Édition

  • Thomas Brunner
  • Thomas Brunner

Publication

Source

Historique

  • Mise en ligne (Thomas Brunner).
  • Mise à jour (Guillaume Porte). Modification de la structure XML.