langue vernaculaire ou vulgaire

notice en cours de traitement | métadonnées | fichier XML-TEI

Les deux expressions langue vernaculaire et langue vulgaire sont généralement utilisées comme synonymes pour désigner l'idiome en usage dans une communauté linguistique. Dans le contexte culturel de l'Europe occidentale qui fait suite à l'Antiquité tardive, elles servent à qualifier les langues parlées naturellement (puis, après le XIe siècle, de plus en plus utilisées également sous forme écrite) par rapport au latin.
Plus ancienne et notamment mise sur le devant de la scène par Dante dans son De vulgari eloquentia (1303), l'expression "langue vulgaire" a une connotation sociolinguistique: c'est la langue du peuple, la langue maternelle apprise en imitant sa nourrice, quand l'initiation au latin demandait de passer par les écoles. De fait, dans les régions romanisées où le latin s'est maintenu, la langue vulgaire peut renvoyer aux usages oraux du latin (les formes de Latin Parlé Tardif de Michel Banniard) jusqu'à la rupture de la communication avec le latin plus soutenu et standardisé. La rupture est toutefois peu à peu consommée dans toute la Romania (les contrées utilisant des langues romanes) partout entre les VIIIe et Xe/XIe siècles. A partir de là, la langue vulgaire désigne du coup une langue différente du latin, même dans les communautés de locuteurs romanophones.

Notices liées

Volksprache (de) volgare (it) vernacular (en)
vernacularisation (fr) vulgarisation (fr)

Bibliographie

  • VAN UYTFANGHE (Marc), « Le latin et les langues vernaculaires au Moyen Age : un aperçu panoramique », dans GOYENS (Michèle) et VERBEKE (Werner), dir., The Dawn of the Written Vernacular in the Western Europe, Louvain, 2003 (Mediaevalia Lovaniensia, Series I / Studia XXXIII), p. 1-38.
  • GREVIN (Benoît), « L’historien face au problème des contacts entre latin et langues vulgaires au bas Moyen Âge (XIIe-XVe siècle) : espace ouvert à la recherche. L’exemple de l’application de la notion de diglossie », Mélanges de l'Ecole française de Rome. Moyen Âge, t. 117/2, 2005, p. 447-469.
  • BANNIARD (Michel), Viva voce. Communication écrite et communication orale du IVe au IXe siècle en Occident latin, Paris, Institut d'Etudes augustiniennes, 1992.

Métadonnées

Citer cette notice

Thomas Brunner, « Langue vernaculaire ou vulgaire », dans VOCES, Vocabulaire pour l’Étude des Scripturalités, Thomas Brunner (dir.), ARCHE EA3400 (Université de Strasbourg), édition électronique (2015-), 2019 (mise en ligne), 2019-04-30 (dernière mise à jour), <http://num.ea3400.unistra.fr/voces/notice/langue_vernaculaire.xml>.

Statut

Notice en attente de validation par le conseil scientifique

Édition

  • Thomas Brunner
  • Thomas Brunner

Publication

Source

Historique

  • Mise en ligne (Thomas Brunner).  .
  • Mise à jour (Guillaume Porte). Modification de la structure XML.