hyperliteracy

notice en cours de traitement | métadonnées | fichier XML-TEI

Terme que l’on rencontre dans deux acceptions :

1. Dans la théorie des affective literacies, le terme désigne une sorte de scripturalité augmentée, à la manière des hypertextes informatiques, c’est-à-dire un écrit perçu en interaction non seulement avec d’autres écrits, mais également avec les comportements sociaux.

2. Dans les sciences de l’Antiquité, le terme renvoie aux usages lettrés, aux aspects les plus culturels et les plus littéraires de la scripturalité, à l’image des pratiques d’un Cicéron ou d’un saint Jérôme dans le monde chrétien.

Bibliographie

  • AMSLER Mark, Affective Literacies. Writing and multilingualism in the Late Middle Ages, Turnhout, 2011.  |  Zotero
[Retour à la définition n° 1]
  • WHITE Peter, « Bookshops in the literary culture of Rome », dans JOHNSON William A. et PARKER Holt N. (éd.),  Ancient literacies. The culture of reading in Greece and Rome, Oxford, 2009, p. 268-286.  |  Zotero
[Retour à la définition n° 2]

Métadonnées

Citer cette notice

Thomas Brunner, « Hyperliteracy », dans VOCES, Vocabulaire pour l’Étude des Scripturalités, Thomas Brunner (dir.), ARCHE EA3400 (Université de Strasbourg), édition électronique (2015-), 2019 (mise en ligne), 2019-04-30 (dernière mise à jour), <http://num.ea3400.unistra.fr/voces/notice/hyperliteracy.xml>.

Statut

Notice en attente de validation par le conseil scientifique

Édition

  • Thomas Brunner
  • Thomas Brunner

Publication

Source

Historique

  • Mise en ligne (Thomas Brunner).
  • Mise à jour (Guillaume Porte). Modification de la structure XML.