endoliteracy

notice en cours de traitement | métadonnées | fichier XML-TEI

Notion proposée par Joyce Coleman pour ne pas opposer orality et literacy, mais considérer l’impact de la lecture sur l’état d’esprit du lecteur et/ou de l’auditeur par rapport au texte lu et/ou entendu. On pourrait à cet égard y voir une forme d’ affective literacy. Opposée à l’ exoliteracy, l’ endoliteracy se caractérise par des formes de lecture et de pensée, qui induisent une séparation entre soi et son environnement. L’esprit se tourne vers l’abstraction ou se plonge vers le passé.

Bibliographie

  • COLEMAN Joyce, Public reading and the reading public in Late Medieval England and France, Cambridge, 1996.  |  Zotero

Métadonnées

Citer cette notice

Thomas Brunner, « Endoliteracy », dans VOCES, Vocabulaire pour l’Étude des Scripturalités, Thomas Brunner (dir.), ARCHE EA3400 (Université de Strasbourg), édition électronique (2015-), 2019 (mise en ligne), 2019-04-30 (dernière mise à jour), <http://num.ea3400.unistra.fr/voces/notice/endoliteracy.xml>.

Statut

Notice en attente de validation par le conseil scientifique

Édition

  • Thomas Brunner
  • Thomas Brunner

Publication

Source

Historique

  • Mise en ligne (Thomas Brunner).
  • Mise à jour (Guillaume Porte). Modification de la structure XML.