écriture monumentale

notice en cours de traitement | métadonnées | fichier XML-TEI

Écriture de taille imposante et particulièrement soignée, s’insérant généralement, mais non exclusivement, dans un monument ou un ensemble décoratif. Par son ambigüité, l’adjectif « monumental » peut en effet renvoyer aussi bien aux propriétés formelles de l’écriture qu’à la nature du support sur lequel elle se déploie. Sa fonction peut être à la fois ornementale et de communication à un public large, notamment en contexte épigraphique, dans la mesure où ses caractéristiques en favorisent la visibilité, la lisibilité et la publicité. L’expression « écriture monumentale » est d’ailleurs parfois utilisée en relation aux inscriptions comme synonyme d’« écriture exposée » ou « écriture d’apparat » (PETRUCCI 1986, CORBIER 1998, FRAENKEL 2010/11).

Notices liées

Scrittura monumentale (it) Monumentalschrift (de)

Bibliographie

  • PETRUCCI Armando, Jeux de lettres: formes et usages de l'inscription en Italie, 11e-20e siècles, Paris, 1993. |  Zotero
  • PETRUCCI Armando, Jeux de lettres: formes et usages de l'inscription en Italie, 11e-20e siècles, Paris, 1993. |  Zotero
  • KUCHEN Ulla B., « Monumentalschrift », dans Lexikon des gesamten Buchwesens, vol. 5, Stuttgart, 1999, p. 231.  |  Zotero
  • FRAENKEL Béatrice, « Écriture, architecture et ornement : les déplacements d’une problématique traditionnelle », Perspective,  1, 2010/2011, p. 165-170.  |  Zotero
  • CORBIER Mireille, « L’écriture dans l’espace public romain », dans L’Urbs, Espace public en Histoire, Rome, 1987.  |  Zotero
  • DESTIENNE Marcel, L’invention de la mythologie, Paris, 1981.  |  Zotero

Métadonnées

Citer cette notice

Emilie Mineo, « Écriture monumentale  », dans VOCES, Vocabulaire pour l’Étude des Scripturalités, Thomas Brunner (dir.), ARCHE EA3400 (Université de Strasbourg), édition électronique (2015-) , 2019 (mise en ligne), <http://num.ea3400.unistra.fr/voces/notice/ecriture_monumentale.xml>.

Statut

Notice en attente de validation par le conseil scientifique

Édition

  • Emilie Mineo
  • Thomas Brunner

Publication

Source

Historique